MENU
L’attaque en vedette dans un gain de 7-5 d’Équipe Cherry
Vincent Éthier

L’Équipe Cherry a retrouvé le chemin de la victoire pour la première fois depuis 2010, mettant fin à une disette de six ans lors du Match des Meilleurs Espoirs de la LCH/LNH Sherwin-Williams, grâce à un gain de 7-5 devant 9707 spectateurs au Centre Vidéotron de Québec.

Les deux équipes ont combiné leurs efforts pour 12 buts, égalisant un record établi dans les matchs de 1996, 2005 et 2008 alors que le talent offensif et la créativité ont coulé à flots sous les ordres des entraîneurs-chefs Simon Gagné et Guy Chouinard.

Le défenseur des Winterhawks de Portland Henri Jokiharju a été choisi Joueur du match pour l’Équipe Cherry après avoir amassé trois mentions d’aide tandis que l’étoile des Mooseheads de Halifax Nico Hischier a eu droit au même honneur avec l’Équipe Orr grâce à un but et deux mentions d’aide.

« C’était bien plaisant, j’aimerais bien jouer avec des gars comme cela chaque soir », a raconté Jokiharju après le match. « J’ai bien aimé jouer avec (Antoine) Crete-Belzile (Armada de Blainville-Boisbriand). C’est comme si nous étions sur la même page durant tout le match et nous avons très bien joué ensemble. »

Le titre de Joueur du match ne peut pas nuire au rang de l’athlète le jour du repêchage, mais Jokiharju avait d’autres choses en tête.

« Je n’y pensais pas vraiment de cette façon », disait-il. « Je voulais simplement profiter à fond de mon occasion et la soirée a été vraiment incroyable. »

L’attaquant Nolan Patrick des Wheat Kings de Brandon a conclu le match avec deux passes dans une cause gagnante. Après avoir été récemment présenté comme le meilleur patineur nord-américain disponible par le Bureau de dépistage de la LNH dans son classement de mi-saison, l’athlète originaire de Winnipeg s’est dit heureux de son effort.

« Je crois m’être amélioré en cours de match et j’ai vraiment aimé mes compagnons de trio », dit-il. « C’était intense, car tout le monde veut se mettre en valeur, mais c’était aussi très amusant et très plaisant de pouvoir gagner le match. »

Les buts ont été marqués tôt et rapprochés dans la première période alors que le talent offensif est remonté à la surface.

Isaac Ratcliffe (Storm de Guelph) et Antoine Morand (Titan d’Acadie-Bathurst) ont profité de rebonds en première période pour l’Équipe Cherry tandis que l’Équipe Orr a marqué grâce au jeu relevé de Sasha Chmelevski (67’s d’Ottawa) et Michael Rasmussen (Americans de Tri-City), pour une égalité 2-2 après 20 minutes.

Cherry et Orr avaient chacun dirigé 11 tirs au filet adverse pour démarrer la deuxième période avant une autre explosion offensive.

L’Équipe Orr est sortie avec hargne alors que Hischier s’est échappé seul sur une passe de Nikita Popugaev (Cougars de Prince George) avant de convertir l’occasion sur un tir précis du revers pour placer l’Équipe Orr devant 3 à 2.

MacKenzie Entwistle a répliqué seulement neuf secondes plus tard, avec un tir frappé dans le fond du filet après que l’Équipe Cherry eut remporté la mise au jeu au centre. Jokiharju a trouvé un Entwistle démarqué et ce dernier a laissé partir un plomb qui a eu raison d’Alex D’Orio (Sea Dogs de Saint John).

À égalité 3-3, une autre paire de buts successifs ont maintenu l’égalité à la huitième minute de la deuxième période.

Maxime Comtois (Tigres de Victoriaville) et Kailer Yamamoto (Chiefs de Spokane) ont chacun marqué à 46 secondes d’intervalle, mettant fin au travail des deux gardiens quelques instants plus tard.

Ian Scott (Raiders de Prince Albert) d’Équipe Cherry a repoussé 13 des 17 tirs dirigés contre lui tandis que D’Orio a réalisé 15 arrêts sur 19 tirs.

Michael DiPietro a été accueilli par son coéquipier Gabriel Vilardi seulement six minutes après son entrée dans le match alors que le joueur des Spitfires de Windsor a glissé un rebond sous la jambière du gardien à courte distance pour procurer une avance de 5-4 à l’Équipe Cherry après deux périodes.

Le rythme offensif s’est calmé en première moitié de troisième période avant que l’ailier des Steelheads de Mississauga Owen Tippett inscrive le but d’assurance pour l’Équipe Cherry, sur des passes de Patrick et de Cal Foote (Rockets de Kelowna) sur le jeu de puissance à 11:28.

En retard par deux buts et cherchant désespérément à revenir au pointage, l’Équipe Orr a retiré DiPietro avec plus de deux minutes à jouer et cette décision leur a rapporté.

Avec un attaquant supplémentaire sur la patinoire, l’avant Stelio Mattheos des Wheat Kings de Brandon a décoché un tir rapide au-dessus de l’épaule du gardien Stuart Skinner (Hurricanes de Lethbridge) de l’Équipe Cherry pour réduire l’écart à un but, c’était 6-5.

Un but dans un filet désert de Jake Leschyshyn (Pats de Regina) a scellé le résultat pour l’Équipe Cherry, mettant fin à une léthargie de six ans grâce à une marque finale de 7-5 en sa faveur.

Skinner a repoussé 17 des 18 tirs qui ont été dirigés contre lui pour signer la victoire tandis que DiPietro a réalisé 14 arrêts pour l’Équipe Orr. L’Équipe Cherry affichait un léger avantage pour les tirs au but, dominant 36-35 en plus de marquer trois buts en quatre situations d’avantage numérique.

L’Équipe Cherry a maintenant une fiche à vie de 6-13 au Match des Meilleurs Espoirs de la LCH/LNH Sherwin-Williams un soir ou les buts ont été marqués à la pelle et où les meilleurs jeunes espoirs de la LCH ont tout laissé sur la patinoire.

plus de nouvelles
#SWTP: Ce qu’on retient du match 2017 à Québec
Il y a 2 mois
3:47
L'Après Match - Équipe Cherry (7) - Équipe Orr (5)
Il y a 2 mois
Photos: Match des Meilleurs Espoirs Sherwin-Williams de la LCH/LNH 2017
Il y a 2 mois
Match des Meilleurs Espoirs Sherwin-Williams de la LCH/LNH 2017 – Combine
Il y a 2 mois
Racines profondes à Québec pour un trio de l’Équipe Cherry
Il y a 2 mois
Match des Meilleurs Espoirs Sherwin-Williams de la LCH/LNH 2017 - Photos d'équipe
Il y a 2 mois